Le résultat d'exploitation : donnée essentielle au calcul de la performance de votre entreprise

20 août 2021 • Olivia Mahieu
Média chevron_right Entrepreneurs chevron_rightLe résultat d'exploitation : donnée essentielle au calcul de la performance de votre entreprise

Le résultat d’exploitation est une donnée essentielle pour votre entreprise puisqu’il va vous permettre de connaître la performance de votre activité et vous renseigner sur sa rentabilité. Le terme peut sembler complexe et effrayant, mais si dans la vie on fait parfois l’autruche pour ne pas se confronter à ses peurs, en affaires, on a vraiment intérêt à garder les yeux ouverts ! C'est pourquoi nous vous invitons dans cet article à comprendre ce résultat d’exploitation, à le calculer et à l’interpréter. Indispensable pour la suite de votre aventure entrepreneuriale !

Le résultat d’exploitation : définition

Le résultat d’exploitation calcule la performance de l’activité de l’entreprise sans considération aucune des éléments financiers, des charges d’exploitation ni même des produits exceptionnels (vente d’actifs par exemple).

Cet indicateur financier est appelé revenu d’exploitation pour les entreprises soumises à l’impôt sur le revenu et résultat d’exploitation pour celles soumises à l’impôt sur les sociétés.

Il est calculé au niveau du compte de résultat et figure également dans le tableau des soldes intermédiaires de gestion. Le résultat d’exploitation n’est qu’un indicateur sur l’exploitation courante de l'entreprise. Toutefois, il est de nature à renseigner les investisseurs et vous, en tant que chef d’entreprise, sur l’état de votre activité et doit vous permettre les ajustements indispensables, le cas échéant. 

Comment calculer le résultat d’exploitation ?

Le résultat d’exploitation = produits d'exploitation - charges d’exploitation

Les produits d’exploitation : Il s’agit essentiellement du chiffre d’affaires. Dans le compte de résultat, celui-ci apparaît HT (hors taxes). Il est défini par l'ensemble des ventes ou de la production de produits et/ou services. Dans les produits d’exploitation entrent également les subventions territoriales.

Les charges d’exploitation : Il s’agit des achats courants, essentiels à l'entreprise pour fonctionner normalement et sereinement.

  • achats de marchandises
  • loyers immobiliers
  • crédit-bail
  • assurances
  • frais de déplacements
  • frais d’entretien (électricité, eau …)
  • les charges de personnels et toutes les charges sociales
  • les impôts et taxes
  • les amortissements (il s’agit des immobilisations passées en charge d’amortissement. Cela concerne les biens d’une valeur supérieur à 500€ HT)

Le résultat d’exploitation est donc obtenu par la différence entre les produits d'exploitation et les charges d'exploitation. Il indique ainsi :

  • soit un bénéfice d’exploitation (si le chiffre d’affaires est supérieur aux charges) 
  • soit une perte d’exploitation (si le chiffre d’affaires est inférieur aux charges)

Si le résultat d’exploitation est positif, l’activité est rentable et suffit à son auto-financement. S'il est négatif, cela signifie qu’elle ne pourra couvrir les charges d’exploitations, son existence est en jeu. L’entreprise doit alors revoir son modèle économique.

Le résultat d’exploitation apparaît alors comme une alarme essentielle, un outil supplémentaire de gestion de son activité professionnelle qui doit permettre une réflexion approfondie selon les résultats obtenus.

Calcul à partir de l’excédent brut d’exploitation

Il est également possible de calculer son résultat d’exploitation à partir de son excédent brut d’exploitation (EBE), que l’on calcule précisément le résultat d’exploitation.

Dans ce cas, sont à rajouter dans les produits et les charges, toutes les reprises sur amortissements mais également les dépréciations et provisions d’exploitation. Dans cette méthode, le recours à un comptable est nécessaire pour obtenir les éléments précis rentrant en compte dans le calcul du résultat d’exploitation.

À quel moment calculer son résultat d’exploitation ?

Le calcul du résultat d’exploitation peut se faire à tout moment - et nous vous encourageons à le faire régulièrement pour vous rendre compte de l’évolution de votre activité mais aussi pour détecter un écart par rapport aux exercices précédents - mais il est vraiment pertinent de se livrer à ce petit jeu comptable dans deux situations précises :

  • Lors de la création de votre entreprise. Si vous avez besoin de vous faire accompagner par une banque, le résultat d’exploitation figurant dans le prévisionnel financier sera analysé avec attention par votre conseiller bancaire. On parle alors de résultat d’exploitation prévisionnel, essentiel dans tout business plan. Il se calcule dans un compte de résultat prévisionnel.
  • Lors de la reprise d’une entreprise. Vous souhaitez reprendre une entreprise ? Elle vous semble séduisante et fiable ? Seul le résultat d’exploitation saura vous renseigner correctement sur sa rentabilité. Si le cœur est important en affaires, la comptabilité est bien plus sécurisante ! Le résultat vous permettra également d’influer sur le prix de reprise, à la baisse s’il n’est pas à la hauteur des prétentions du vendeur.

Vous voulez savoir exactement ce que votre entreprise a gagné ces derniers mois, il convient d’aller encore un peu plus loin.

Le résultat net comptable

Le résultat net comptable correspond à l’argent qu'une entreprise a réellement gagné durant l’exercice. C’est l’indication la plus fiable pour savoir si votre entreprise est sur la voie de la réussite. Et c’est en partie le résultat d’exploitation qui permet de le calculer., avec le résultat financier et le résultat exceptionnel.

Le résultat financier comprend :

  • Les intérêts des placements ou les dividendes perçus de filiales
  • Les charges financières comprenant les agios et les intérêts des emprunts souscrits par l’entreprise

Le résultat exceptionnel comprend des cessions d’immobilisations éventuelles ou encore des dégradations de matériel, aléas divers...

Résultat net comptable = (résultat d’exploitation + résultat financier + résultat comptable) - l’impôt sur les sociétés.

Le résultat net sera très inférieur au résultat d’exploitation, c’est normal, on ne panique pas ! Mais c’est bien ce résultat net que vous allez devoir affecter à la fin de l’exercice comptable.

Pour piloter sereinement votre entreprise, vous pouvez jouer à l’apprenti comptable - à vos risques et périls - ou alors confier à Comptalib cette partie de votre activité, indispensable mais peut-être trop éloignée de votre cœur de métier.

Retrouvez toute l’actualité de Comptalib et les nouveaux contenus du blog sur , , et
Femme

Testez Comptalib.com maintenant

Sans engagement  •  14 jours d’essai gratuit