Pourquoi vous devriez construire un compte de résultat prévisionnel ?

16 août 2021 • Minah Andrianirina
Média chevron_right Entrepreneurs chevron_rightPourquoi vous devriez construire un compte de résultat prévisionnel ?

Il arrive souvent que les activités d’une entreprise ne soient pas toujours rentables dès la première année d’existence, ce qui pousse malheureusement certains entrepreneurs à abandonner leur projet bien trop tôt. Lorsque cela arrive, c’est en général parce qu’ils n’ont pas anticipé la rentabilité de leur entreprise sur le long terme, ce que l’on fait habituellement par le biais d’un compte de résultat prévisionnel.

Si vous êtes en phase de création ou de reprise d’une entreprise, le compte de résultat prévisionnel vous permet d’avoir une vision du résultat de votre activité sur les trois années à venir. Présentation de cet indispensable de l’entrepreneuriat.

Qu’est-ce qu’un compte de résultat prévisionnel ?

Dans le cadre de votre projet de création d’entreprise, la rédaction d’un business plan devient une étape incontournable, bien qu’elle ne soit pas obligatoire. Dans ce document essentiel se trouve notamment le prévisionnel financier, qui se présente sous forme de tableaux financiers et permet de mesurer la viabilité de votre projet. Le compte de résultat prévisionnel est sans doute l’un des tableaux les plus importants pour l’entrepreneur.

Découvrez la comptabilité automatisée sans engagement Slice article

Quelles sont les informations importantes du compte de résultat prévisionnel ?

En principe, un compte de résultat décrit les produits et charges de l’entreprise pendant une période déterminée. Voici les données essentielles d’un compte de résultat prévisionnel :

1. Les produits prévisionnels

Ils correspondent généralement au chiffre d’affaires prévisionnel et aux autres produits. Ajoutez aussi les subventions d’exploitation, les produits financiers et les produits exceptionnels :

  • Le chiffre d’affaires prévisionnel : considéré comme une donnée importante, il sert à évaluer le nombre de clients potentiels dans une zone bien déterminée en fonction de leur volume de consommation. Pour le calculer, vous devez seulement multiplier le prix unitaire des marchandises par les quantités vendues. Ces informations, c'est-à-dire le nombre de clients, les différentes zones et le rythme de consommation sont en principe recueillies à partir de l’étude de marché effectuée préalablement.
  • Les produits financiers correspondent aux intérêts des placements en banque effectués par l’entreprise.
  • Les produits exceptionnels n’apparaissent pas généralement dans un compte de résultat prévisionnel parce qu’ils ne se rapportent pas au cycle d’exploitation normal de l’entreprise (pénalité-client).

2. Les charges prévisionnelles

Les charges prévisionnelles listent les dépenses auxquelles votre entreprise doit faire face durant l’exercice ou les exercices prévus. Elles sont constituées en principe de trois éléments essentiels à savoir :

  • Les charges d’exploitation comprennent les achats d’exploitation (les achats de marchandises et de matières premières, achats de matériels et fournitures), les charges externes (dépenses relatives aux loyers ou location de matériaux ou machines, les frais de déplacement, etc.), les charges de personnel qui correspondent aux salaires et charges sociales des employés, la rémunération et charges sociales des dirigeants et aussi les dotations aux amortissements.
  • Les impôts et taxes font partie aussi des charges d’exploitation. Vous devez donc évaluer les différentes taxes à payer comme la Cotisation foncière des entreprises, la contribution sur la valeur ajoutée, la contribution sociale de solidarité, la taxe sur les surfaces commerciales, la taxe sur les véhicules de société et la taxe d’apprentissage. Si votre entreprise est assujettie à l’impôt sur les sociétés (IS), celui-ci doit figurer dans le compte de résultat prévisionnel également. Vous pouvez aussi prévoir des charges exceptionnelles (les pénalités de retard, dons versés aux associations,etc.)
  • Les charges financières correspondent aux intérêts dus sur les prêts ou aux découverts bancaires.

À quoi sert le compte de résultat prévisionnel ?

Comme vous pouvez le voir, le compte de résultat prévisionnel est un outil essentiel à l’entrepreneur parce qu’il répond à toutes les questions clé sur le lancement d’un projet d’entreprise : quels seront vos besoins au démarrage de votre entreprise? Quel sera le chiffre d’affaires ? Quel sera le résultat obtenu en fin d’exercice ?

Il indique de manière approximative, puisque basée sur des estimations, le résultat (positif ou négatif) de votre activité pendant la durée de prévision. Par exemple, les charges prévisionnelles vous permettent de prévoir le coût engendré par l’exploitation de votre entreprise. À partir du compte de résultat, vous pouvez aussi évaluer la croissance de votre entreprise ainsi que la variation du chiffre d’affaires sur les années à venir. 

Bref, le compte de résultat prévisionnel a pour objectif principal de mesurer la rentabilité de votre entreprise et de la démontrer à vos partenaires potentiels, comme les banques et les investisseurs. 

La comptabilité, pour 9,99€ HT/mois Slice article

Comment interpréter un compte de résultat prévisionnel ?

À partir de ces données, donc, vous pouvez obtenir quelques variables, qui sont toutes des indicateurs financiers essentiels au pilotage de votre entreprise. L’un des plus importants est le résultat d’exploitation. Pour le calculer, il suffit d’appliquer la formule suivante :

  • Résultat d’exploitation prévisionnel = Chiffre d’affaires prévisionnel + autres produits –  charges d’exploitation

Si le résultat d’exploitation est positif, cela signifie que le chiffre d’affaires prévisionnel permet de couvrir toutes les dépenses.

À partir du compte prévisionnel, vous pouvez aussi calculer l’Excédent Brut d’Exploitation (EBE). Cet indicateur dont vous avez sûrement déjà entendu parler vise à mesurer la capacité de votre entreprise à générer des ressources à partir de son cycle d’exploitation. Dans le calcul, donc, il ne faut pas tenir compte du mode de financements ni des amortissements, c’est tout l’intérêt de l’EBE. S’il est positif, votre entreprise est rentable. Dans le cas contraire, votre entreprise peut rencontrer des difficultés opérationnelles. Lors de votre demande de financement, votre banquier portera surtout son attention sur cet élément important.

Vous pouvez l’obtenir à partir de la formule suivante :

  • Excédent brut d’exploitation = Chiffre d’affaires prévisionnel - Achats d’exploitation - Charges externes - Impôts et taxes- charges de personnel.

Enfin, le compte de résultat prévisionnel est un document permettant de dégager la marge commerciale de votre entreprise. Cette dernière s’obtient à partir de la différence entre les prix de vente hors taxes et les prix d’achat hors taxes des marchandises vendues. Cette donnée vous aide à vous positionner par rapport à vos concurrents. Une marge commerciale élevée peut donc aussi vous indiquer la rentabilité de votre entreprise, mais il ne faut pas pour autant perdre de vue votre chiffre d’affaires, lui aussi étant un indicateur primordial.

Vous l’avez compris, dans la vie d’un entrepreneur, les prévisions sont indispensables. Avec Comptalib, vous pouvez à tout moment faire des prévisions de trésorerie sur les mois à venir. Une bonne manière d’anticiper vos besoins et vos moyens pour piloter votre entreprise.

Retrouvez toute l’actualité de Comptalib et les nouveaux contenus du blog sur , , et
Femme

Testez Comptalib.com maintenant

Sans engagement  •  14 jours d’essai gratuit