Quel type d’entrepreneur êtes-vous ? 5 personnalités

21 juillet 2021 • Cindy Da Costa
Média chevron_right Entrepreneurs chevron_rightQuel type d’entrepreneur êtes-vous ? 5 personnalités

Quand on est entrepreneur, la personnalité est ultra importante. C'est elle qui va déterminer quel genre d'entreprise on souhaite créer, comment va-t-on s'y prendre pour en mener la barque, et quels objectifs voulons-nous atteindre. Et même si chaque entrepreneur est unique, nous avons identifié 5 personnalités types que l’on retrouve souvent à la tête des entreprises d’ici et d’ailleurs. Saurez-vous vous reconnaitre parmi ces portraits ?

1. Le serial entrepreneur

Le serial entrepreneur a déjà une grande expérience derrière lui. Il voit des opportunités partout, même là où d’autres ne voient que des difficultés. Même lorsqu’il est en train de développer une de ses entreprises, il ne peut s’empêcher de - déjà - penser à la suivante.

Il n’aime pas perdre son temps et n’est pas du genre à hésiter avant d’initier ses projets. Si une idée ne marche pas, il en aura bien une autre pour rattraper le coup. Le plus important pour lui, c’est de tenter, car c’est encore pour lui - jusqu’à preuve du contraire -  la meilleure façon de réussir ! Des 5 personnalités que nous présentons, c’est certainement la plus sûre d’elle et surtout la plus avide de challenges. Puisqu’il est déjà rôdé dans l’entrepreneuriat, il a un sens extrêmement fin des priorités, ce qui facilite le travail de tout le monde et s’avère très rassurant.

Parmi les serial entrepreneurs, on distingue deux sous catégories. Il y a les papillons, ceux qui montent un projet, puis, une fois l’entreprise sur les rails, revendent pour en monter une autre. Et puis il y a aussi les plus acharnés de travail, qui préfèrent multiplier les projets entrepreneuriaux et diviser leur semaine pour s’occuper de chacune de leurs entreprises. Forcément, pour cela, il vaut mieux être très organisé, mais tout de même s’attendre à travailler environ 60 heures dans la semaine pour pouvoir être sur tous les fronts. Attention tout de même à la surchauffe !

Automatisez votre comptabilité à petit prix Slice article

2. Le modèle

Être un leader ne s’improvise pas, c’est en réalité un trait de caractère naturel que tous les entrepreneurs ne possèdent pas.

Ce qui rend ce type d'entrepreneur unique : donner des ordres n'est pas son truc, il préfère plutôt guider et inspirer. Ce qui lui plaît, c’est avoir l’impression d’être un modèle, sans s’imposer. Autrement dit, il va davantage favoriser l’échange, l’écoute, responsabiliser ses collaborateurs et leur faire confiance pour les motiver et leur permettre d’évoluer. Il préfèrera être dans la conviction plutôt que dans la directive, en appuyant toujours ses propos de preuves concrètes. 

Son authenticité fait sa force et lui permet de bien s’entourer sans trop d’efforts. Mais, comme tous les autres entrepreneurs, il a aussi ses points faibles. Par souci de bienveillance, et pour éviter le conflit, il peut parfois pâtir d’un manque de fermeté.

3. L’ambitieux

Certes, entrepreneur ambitieux (dans le bon sens du terme), ça sonne presque comme un pléonasme. Il faut un minimum d’ambition pour se lancer dans l’entrepreneuriat, on en est bien conscients. Mais dans certains cas, l’ambition peut être totalement démesurée et la détermination sans limites. L’entrepreneur ambitieux est friand de défis et n’hésite pas à repousser ses propres limites pour réussir. Surtout, il attend la même chose de ses collaborateurs et n’hésite pas à se montrer extrêmement exigeant dans les objectifs qu’il leur fixe. Sa devise ? Un objectif facilement atteignable n’est pas un bon objectif.

Mais cette exigence peut avoir ses limites. Elle peut poser des problèmes au niveau relationnel lorsque la pression subie par les collaborateurs est trop forte. Elle peut par ailleurs nuire à son image, lorsque l’exigence l’emporte trop sur l’écoute. 

Créez votre entreprise gratuitement en un clic Slice article

4. Le libertaire

Il ne rentre pas dans les codes, il n’aime pas qu’on lui force la main ni qu’on lui donne des ordres. Certains pourraient le caractériser d’enfant rebelle. En réalité, il souhaite juste agir en toute indépendance. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle il est devenu entrepreneur.

Ce qu’il recherche avant tout, c’est la liberté. Il a moins peur de lancer sa boîte que de se plier à un rapport d’autorité qui lui serait imposé s’il était salarié. Il n’est pas entrepreneur pour le réseau, ni pour la reconnaissance. Il veut simplement faire ce qui lui plaît, et rester maître de son destin. Ce qui compte pour l’entrepreneur libertaire, c’est d’être son propre patron et de prendre ses propres décisions.

Automatisez votre comptabilité à petit prix Slice article

5. Le “chill”

Il est souvent apprécié par ses collaborateurs parce qu’il est cool et souriant. S’il n’avait pas de bureau individuel séparé de l’open space, personne ne se rendrait compte qu’il s’agit bien du patron. Il fait confiance aux compétences de chacun et considère que son rôle se résume à fixer un cap pour laisser les spécialistes de son équipe mettre en place les actions pour y parvenir.

Il est de nature sereine et confiante, c’est ce qui fait sa force, mais cela peut également lui jouer des tours. En effet, il peut parfois manquer d’autorité auprès de ses collaborateurs.

Alors, vous vous êtes reconnu dans un de ces profils ?

En tout cas, s’il y a bien un point qui rassemble la plupart des entrepreneurs, malheureusement, c’est leurs difficultés - surtout au début - à gérer leur comptabilité. Chez Comptalib, on sait que ce n’est pas une partie de plaisir, et c’est bien pour cela que nous avons créé notre application web et mobile de comptabilité automatisée qui vous permet de gérer votre tenue comptable sans aucune connaissance préalable, de manière simple et rapide. Simplifiez-vous la vie, concentrez-vous sur ce qui compte vraiment, votre activité.

Retrouvez toute l’actualité de Comptalib et les nouveaux contenus du blog sur , et

Pourquoi 2021 est peut-être LA bonne année pour lancer votre entreprise ?

3 juin 2021
Le gouvernement a décidé de donner une orientation très favorable aux entreprises dans son projet de loi de Finances pour 2021. En mesure phare, la baisse de 10 milliards d’euros des impôts de production.

Plan de relance: les entreprises bénéficient d’une "baisse massive" de leurs impôts

22 décembre 2020
A partir du 10 janvier, en cas de symptômes ou s’ils sont cas contact, les salariés pourront se prescrire eux-mêmes un arrêt de travail sur le site de leur caisse d’assurance maladie. Sont écartées de ce dispositif les personnes en télétravail ou qui peuvent effectuer leurs tâches à domicile.

Covid-19: ce qu’il faut savoir sur l’arrêt de travail «immédiat»

14 janvier 2021

Tout savoir sur la Contribution économique territoriale (CET, CFE, CVAE)

10 juin 2021

Qonto et Comptalib s’associent pour simplifier encore plus la vie des entrepreneurs

26 mai 2021
Jusqu'au 30 juin 2021, en cas d'accord collectif de branche ou d'entreprise, l'employeur peut exceptionnellement imposer la prise de congés payés ou modifier les dates d'un congé déjà posé, dans la limite de six jours, en respectant un délai de prévenance d'au moins un jour franc.

Covid-19: un employeur peut-il imposer des congés payés à ses salariés ?

12 janvier 2021
Le gouvernement a mis en place une série de mesures pour aider les indépendants à traverser la crise du Covid-19. Fonds de solidarité, report des échéances sociales et fiscales, crédits d’impôts, prêt garanti par l’Etat: on fait le point sur les aides auxquelles vous avez droit.

Covid-19: à quelles aides un indépendant peut-il prétendre?

13 novembre 2020

Covid-19: une entreprise peut-elle obliger ses salariés à se faire vacciner?

13 janvier 2021
Même durant la crise sanitaire, les entreprises doivent tenir leur assemblée générale conformément à ce qui est prévu dans leurs statuts. C’est pourquoi le gouvernement a mis en place des dérogations temporaires et exceptionnelles.

Comment tenir son assemblée générale malgré la crise du Covid-19?

15 décembre 2020
Le "Prêt Rebond" est un prêt régional à taux zéro lancé par les Régions, Bpifrance et l’Union européenne afin de soutenir la relance d’activité des entreprises dont la trésorerie a été fragilisée par la crise du Covid-19.

Covid-19: un "Prêt Rebond" pour soutenir la relance des petites entreprises

10 novembre 2020
Le gouvernement a mis en place une série de mesures pour aider les entreprises à traverser la crise du Covid-19. Chômage partiel, report des échéances sociales et fiscales, crédits d’impôts, prêt garanti par l’Etat: on fait le point sur les aides auxquelles vous avez droit.

Chômage partiel, Fonds de solidarité, PGE: voici les aides auxquelles vous pouvez prétendre en tant qu’entreprise

13 novembre 2020
Homme

Testez Comptalib.com maintenant

Sans engagement  •  14 jours d’essai gratuit