Changeons la comptabilité pour sauver notre planète

29 juillet 2021 • Alexandre Nessler
Média chevron_right Actualités chevron_rightChangeons la comptabilité pour sauver notre planète

C’est sans doute la plus grande question de notre époque : Comment réussir à continuer de vivre sur Terre sans abîmer la planète qui nous offre si généreusement son hospitalité depuis des millions d’années ? Inévitablement, celle-ci amène à d’autres questionnements plus précis sur ce qu’il nous reste à faire en matière d’écologie. Comment parvenir à diminuer les impacts négatifs de notre mode de vie sur l’environnement ? Quels comportements adopter pour éviter de subir des changements climatiques irréversibles ? Au niveau plus individuel, on s’interroge surtout sur le rôle de chacun dans la recherche d’une existence plus éco-responsable.

Et la comptabilité n’échappe pas à cette remise en question. Mais quel rôle doit-elle jouer dans la transformation verte de la société ?

L’entreprise, clé de voute de la transition écologique

Nous le savons, les entreprises occupent une place prépondérante dans la société, avec un énorme impact sur notre quotidien à tous. À la recherche de profit, elles participent à transformer la société en imaginant de nouveaux services, de nouveaux produits et par l’innovation. Tout ceci dans le but de mieux répondre aux besoins des consommateurs, en constante évolution.

Et de plus en plus d’entreprises semblent comprendre que désormais, l’écologie aussi est un besoin. Un besoin vital, même ! Les engagements des sociétés, qu’ils soient sincères ou opportunistes, sont de plus en plus nombreux chaque jour : des géants de l’automobile axent leurs recherches sur de nouveaux carburants moins polluants, des start-up inventent des solutions pour réduire notre l’empreinte carbone, des entreprises s’inscrivent dans des démarches RSE et signent des chartes environnementales… Bref, l’écologie est devenue un véritable sujet pour les sociétés, qui assument de plus en plus leur part de responsabilité dans le changement climatique et cherchent à corriger le tir.

Des actions qui n'ont pas suffisamment d'impact

Certes, en apparence, elles s’engagent presque toutes dans une démarche environnementale, par des efforts de limitation des conséquences néfastes de leurs activités ou par compensation carbone de celles-ci. Mais en réalité, l’engagement est bien plus complexe à mettre en place qu’on ne le croit et pas vraiment à la hauteur de l’enjeu.

Il arrive souvent que derrière une action en faveur de l’environnement, on découvre une autre habitude très délétère pour la planète. À l’image du groupe Vinci, qui prône une démarche éco-responsable (ils ont pour objectif de réduire leurs émissions de CO2 de 40% d’ici 2030) mais déverse en même temps du béton dans la Seine, les entreprises se retrouvent encore souvent face à leurs contradictions, entre incohérence des actions et insuffisance des efforts.

La comptabilité et le conseil environnemental

Et la comptabilité, dans tout ça ? Comme tous les secteurs, il faut reconnaître qu’elle doit s’améliorer et trouver une manière de travailler dont les répercussions seront moins négatives. Cela passe par des process internes optimisés, par de l’économie de papier, d’emails, par l’utilisation de serveurs moins polluants pour le stockage des données.

Mais considérer que la responsabilité du secteur de la comptabilité s’arrête là serait en vérité hypocrite, tellement le potentiel est énorme !

En effet, depuis qu’elle existe, la comptabilité s’est toujours positionnée en conseiller des entreprises, pour les aider à performer, à optimiser leur trésorerie et leur fiscalité. Il semble aujourd’hui évident que ce modèle décrit l’ancienne comptabilité. Celle de demain, qui doit absolument naître aujourd’hui, est une comptabilité qui accompagne les entrepreneurs non seulement dans la recherche de profits, mais aussi dans la recherche de préservation de l’environnement.

Découvrez la comptabilité automatisée sans engagement Slice article

Vers une comptabilité verte, au service d’entreprises plus responsables

Contrairement aux autres secteurs, la comptabilité occupe une place unique dans le monde des entreprises. En ayant accès à tous leurs flux financiers, les experts-comptables, les outils de comptabilité automatisée, ont la possibilité d’analyser objectivement les activités de leurs clients. De ce fait, ils peuvent adresser de précieux conseils financiers, stratégiques, fiscaux, mais aussi - pourquoi pas - environnementaux !

Par la proximité dont ils jouissent avec les entrepreneurs, les acteurs de la comptabilité ont une chance exceptionnelle d’accompagner les entreprises dans leurs actions éco-responsables. De la même manière qu’ils réalisent le bilan comptable à partir des données enregistrées, ils pourraient très bien dresser un bilan environnemental avec ces mêmes données et orienter ainsi les entreprises dans leurs actions en faveur de l'environnement. En d’autres termes, la comptabilité peut offrir aux entreprises le conseil dont elles ont besoin pour entrer dans une démarche durable cohérente et à la hauteur de l’urgence climatique. C’est là le véritable rôle de la comptabilité en 2021.

On dit souvent que la comptabilité sert à raconter l’histoire d’une entreprise. Reste à savoir quelle histoire veut-elle raconter. Celle des entreprises fuyant leurs responsabilités, ou celles des entrepreneurs prenant totalement part à la restauration de l’environnement ?

Retrouvez toute l’actualité de Comptalib et les nouveaux contenus du blog sur , , et
Femme

Testez Comptalib.com maintenant

Sans engagement  •  14 jours d’essai gratuit