Comment bien gérer son activité d'auto-entrepreneur ?

19 juillet 2021 • Alexandre Nessler
Média chevron_right Auto-entrepreneurs chevron_rightComment bien gérer son activité d'auto-entrepreneur ?

Vous avez créé ou souhaitez lancer votre micro-entreprise ? Vous vous demandez maintenant comment faire pour gérer correctement votre activité ? Comptalib vous explique pas à pas les différents points à surveiller pour gérer d’une main de maître votre toute nouvelle entreprise.

Choisir le bon statut

Pour commencer, comme nous savons que les histoires de statuts et de régimes sont parfois complexes et qu'il est facile de se mélanger, nous souhaitions d’abord faire une petite mise au point.

Bien que l’on utilise dans le langage courant le mot auto-entrepreneur pour désigner ce régime, le terme n’a en réalité plus aucune valeur juridique. C’est le mot micro-entrepreneur qui est aujourd’hui correct, puisqu’il désigne le régime fiscal - et non le statut juridique - des créateurs d’une micro-entreprise. L’auto-entreprise, ancêtre de la micro-entreprise, n’existe plus, mais le terme à du mal à être remplacé dans le langage courant par son trop sophistiqué descendant.

Lorsque vous créez une micro-entreprise, il vous faut choisir le statut juridique qui correspond le mieux à votre entreprise. Trois choix s’offrent à vous, l’entreprise individuelle, l’EIRL et l’EURL.

  • Entreprise individuelle : Pour opter pour ce statut, il faut que l’activité de votre entreprise fasse partie de la catégorie des bénéfices industriels et commerciaux (BIC) ou des bénéfices non commerciaux (BNC).
  • Entreprise individuelle à responsabilité limitée (EIRL) : Pour ce statut, votre entreprise doit être soumise à l’impôt sur les sociétés. 
  • Entreprise unipersonnelle à responsabilité limitée (EURL) : Inversement, ici votre entreprise doit être soumise à l’impôt sur le revenu et vous devez en être l’associé unique et gérant. 
Créez votre entreprise gratuitement en un clic Slice article

Gérer son activité

Quelles sont les obligations comptables d’un auto-entrepreneur ?

En auto-entreprise (ou micro-entreprise), les obligations comptables sont largement simplifiées, surtout si on les compare à celles des sociétés. Vous pouvez donc tenter de vous occuper vous-même de la comptabilité de votre entreprise, ou faire appel à l’application de Comptalib pour automatiser la tenue comptable et gagner du temps. Voici la liste de ce que vous devez tenir à jour en tant qu’auto-entrepreneur :

  • ouvrez un compte dédié à votre auto-entreprise : cela ne vous concerne que si votre chiffre d’affaires est supérieur à 10 000 euros deux années consécutives. Si ce n’est pas le cas, votre compte courant suffit
  • Déclarez votre chiffre d’affaires tous les mois ou de manière trimestrielle. 
  • Générez des factures pour toutes vos recettes, conformément aux règles en vigueur
  • Tenez un livre des recettes chronologique et un registre d’achats 
  • Faire une déclaration de TVA si votre chiffre d’affaires dépasse certains seuils relatifs à votre activité
  • Conservez tous vos justificatifs pendant 10 ans.
Votre bilan et votre TVA en une seule application Slice article

Quels tips pour se retrouver dans sa comptabilité ?

Bien que simplifiée, la comptabilité de l’auto-entrepreneur peut vite constituer un problème si l’on a pas les bons réflexes. Voici nos conseils pour gérer votre tenue comptable comme il faut. 

  • Numérotez et annotez vos factures. La facture, c’est le graal des auto-entrepreneurs. C’est sans doute l’élément central de leur activité, et donc fort logiquement celui de leur comptabilité. Puisqu’elle permet de justifier un paiement, de l’enregistrer, le plus important est surtout de ne pas les égarer et de pouvoir facilement les retrouver. Pour cela, le mieux est de les numéroter et de les classer en fonction de leur origine, du moyen de paiement effectué, de la date… 
  • Faire des doubles de ses factures. Une autre technique, vieille comme le monde, pour ne pas perdre ses factures, c’est le duplicata. Facile, si vous avez un double de chaque facture, même en cas de pépin vous pourrez retrouver celle que vous cherchez. 
  • Stockez tout sur le cloud. Dernière recommandation, conservez ces documents essentiels (factures, devis, livre des recettes…) dans un endroit sécurisé, comme le cloud par exemple. 
  • Soyez régulier dans votre tenue comptable. Le mieux, pour optimiser sa comptabilité, c’est de la tenir à jour au fil de l’eau. Trouvez un moment après chaque mission ou chaque semaine pour gérer vos factures, les classer, annoter vos paiements et vos achats. 

Comptalib, le bon compromis pour s’alléger de sa comptabilité ?

Comme nous le disions plus haut, les obligations comptables sont simplifiées pour les auto-entrepreneurs. Cela dit, la gestion des factures et la tenue des livres de recette et d’achats peuvent demander du temps et de l’énergie, qui ne sont donc plus disponibles pour travailler sur vos missions. Avec l’application web et mobile de Comptalib, vous pouvez automatiser ce travail de saisie comptable et d’annotation des factures. Vous pouvez aussi stocker tous vos documents de manière sécurisée. Et tout cela, pour une dizaine d’euros par mois. Idéal pour vous libérer de la comptabilité et vous concentrer sur ce qui est vraiment important : votre activité.  

Retrouvez toute l’actualité de Comptalib et les nouveaux contenus du blog sur , et

Pourquoi 2021 est peut-être LA bonne année pour lancer votre entreprise ?

3 juin 2021
Face à la crise du Covid-19, le gouvernement a mis en place un Fonds de solidarité. Constitué de deux volets: un de 10 000 euros et un autre de 1500 euros. Il est destiné aux petits entreprises et indépendants en difficulté financière.

Fonds de solidarité: comment demander l’aide qui peut atteindre 10 000 euros

10 novembre 2020
Le gouvernement a décidé de donner une orientation très favorable aux entreprises dans son projet de loi de Finances pour 2021. En mesure phare, la baisse de 10 milliards d’euros des impôts de production.

Plan de relance: les entreprises bénéficient d’une "baisse massive" de leurs impôts

22 décembre 2020

La Synchronisation bancaire : un suivi en temps réel de vos comptes

6 octobre 2020
A partir du 10 janvier, en cas de symptômes ou s’ils sont cas contact, les salariés pourront se prescrire eux-mêmes un arrêt de travail sur le site de leur caisse d’assurance maladie. Sont écartées de ce dispositif les personnes en télétravail ou qui peuvent effectuer leurs tâches à domicile.

Covid-19: ce qu’il faut savoir sur l’arrêt de travail «immédiat»

14 janvier 2021

Comptalib, le blog : un guide pour votre vie entrepreneuriale et votre tenue comptable

10 juin 2021

Tout savoir sur la Contribution économique territoriale (CET, CFE, CVAE)

10 juin 2021

Qonto et Comptalib s’associent pour simplifier encore plus la vie des entrepreneurs

26 mai 2021
Jusqu'au 30 juin 2021, en cas d'accord collectif de branche ou d'entreprise, l'employeur peut exceptionnellement imposer la prise de congés payés ou modifier les dates d'un congé déjà posé, dans la limite de six jours, en respectant un délai de prévenance d'au moins un jour franc.

Covid-19: un employeur peut-il imposer des congés payés à ses salariés ?

12 janvier 2021
Le gouvernement a mis en place une série de mesures pour aider les indépendants à traverser la crise du Covid-19. Fonds de solidarité, report des échéances sociales et fiscales, crédits d’impôts, prêt garanti par l’Etat: on fait le point sur les aides auxquelles vous avez droit.

Covid-19: à quelles aides un indépendant peut-il prétendre?

13 novembre 2020
Même durant la crise sanitaire, les entreprises doivent tenir leur assemblée générale conformément à ce qui est prévu dans leurs statuts. C’est pourquoi le gouvernement a mis en place des dérogations temporaires et exceptionnelles.

Comment tenir son assemblée générale malgré la crise du Covid-19?

15 décembre 2020
Homme

Testez Comptalib.com maintenant

Sans engagement  •  14 jours d’essai gratuit