Garagiste 👨‍🏭

Être garagiste consiste à entretenir ou réparer des véhicules, après avoir effectué un examen pour diagnostiquer les différentes réparations. Une fois le diagnostic effectué, il réalise un devis qu’il propose aux clients puis effectue les réparations nécessaires.
Automatisation de la comptabilité
Comptalib aide les garagistes à simplifier et automatiser leur comptabilité.
Création 100% gratuite
Comptalib peut s’occuper de la création de manière 100% gratuite.

Remplissez vos coordonnées

* Champs obligatoires
Comptalib accompagne les garagistes
La comptabilité d’un garagiste
en 5 étapes
1
Synchroniser votre banque pour que vos opérations bancaires apparaissent quotidiennement.
2
Importer vos factures de ventes et d’achats pour compléter votre comptabilité.
3
Annoter chaque opération en indiquant un tiers, une catégorie et une TVA.
4
Si vous êtes assujetti à la TVA, faites votre déclaration que vous pouvez télédéclarer sur Comptalib.
5
À la fin de votre exercice vous pouvez réaliser votre bilan comptable et le transmettre aux impôts.
Empty
Pourquoi Comptalib correspond aux garagistes
Prenez en photo vos notes de frais pour les classer dans le logiciel et les centraliser toutes au même endroit. Créez également vos indemnités kilométriques simplement.
En savoir plus
Empty
Empty
Quels avantages pour un garagiste avec Comptalib ?
  • Une application en ligne synchronisée en direct avec votre banque.
  • Des tableaux de bord avec un suivi en temps réel de votre activité.
  • Une application tout en un pour un seul prix : un accès à plus de 10 fonctionnalités sans frais supplémentaires.
  • Une automatisation de vos opérations grâce à notre intelligence artificielle.
  • Un Grand Livre personnalisé en temps réel.
  • Une mise en ligne avec les impôts ou OGA de vos liasses fiscales, d’impositions et de TVA.
  • Un stockage sans limite de vos documents d’entreprise.
Empty

Vous souhaitez ouvrir un garage ? 👨‍🏭

Sans engagement  •  14 jours d’essai gratuit
Choisir votre statut

Questions fréquentes

Comment gérer mon chiffre d’affaires pour rester en régime simplifié ?

remove

Lorsque l’on commence son activité, il est préférable de choisir un régime simplifié. En 2020, le nombre de micro-entreprises a considérablement augmenté. Mais attention à la gestion quotidienne de son chiffre d’affaires :

  • 176 200 € pour les activités de commerce et de fourniture de logement (hôtels, chambres d’hôtes, gîtes ruraux classés en meublés de tourisme, meublés de tourisme);
  • 72 500 € pour les prestations de services et les professions libérales relevant des BNC ou des BIC.

Grâce à Comptalib, vous pourrez pourrez anticiper la gestion de votre entreprise, et changer de régime dès l’année suivante en transmettant les éléments comptables aux différentes administrations.

Comment seront calculés les amortissements ?

remove

Les amortissements sont calculés en fonction du coût d’acquisition et de l’utilisation quotidienne du bien amorti. Il existe des règles prédéfinies, comme par exemple pour l’acquisition d’un téléphone, généralement amorti sur 3 ans, ou l’acquisition d’une chambre froide, plutôt amortie sur 10 ans.

L’amortissement permet de déduire progressivement le coût du bien. L’acquisition d’un bien amortissable doit être un bien supérieur à 500€ et doit apporter un avantage économique futur. Celui-ci est inscrit au niveau du bilan de votre entreprise et l’amortissement est une charge qui est déduite du résultat de l’entreprise.

Serai-je en franchise en base tout le long de la vie de mon entreprise ?

remove
Non, vous ne serez pas en franchise en base tout le long de la vie de votre entreprise. En effet, pour en bénéficier, vous devez ne pas dépasser certains seuils. Pour vous, en tant qu’avocat, vous devez avoir un chiffre d’affaires annuel de 44500€ HT l’année précédente. Si vous dépassez ce seuil, vous ne ferez plus partie de la franchise en base.

Qu’est-ce que le régime micro-BNC ? Y suis-je éligible ?

remove

Le régime micro-BNC est un régime d'imposition auquel sont soumises les personnes physiques qui exercent une activité non commerciale (professions libérales) et qui réalisent un chiffre d'affaires n'excédant pas un certain plafond.

Vous y êtes éligible si :

  • vous avez réalisé moins de 72 600€ de recettes en N-1
  • vous lancez votre activité : vous êtes automatiquement éligible au régime Micro-BNC, car vous n’avez pas de revenus libéraux à déclarer.

Puis-je changer de comptable à tout moment ?

remove

Une lettre de mission vous lie à votre cabinet comptable. Cette lettre est un contrat, valable jusqu’à la fin ou la rupture de celui-ci. Vous devez suivre les modalités de finalisation de contrat.

Lors de la fin de votre contrat, vous devrez obtenir :

  • FEC (fichier des écritures comptable),
  • liasses fiscales et plaquette comptable,
  • déclaration de TVA,
  • journal de paie,
  • balance,
  • grand-livres.

Le FEC pourra ensuite être intégré dans Comptalib.

Dois-je avoir obligatoirement une caisse ?

remove

Non, avoir une caisse n’est pas obligatoire mais fortement recommandé. En effet, la loi finance du 1er Janvier 2018, n’oblige pas les commerçants / restaurateurs à s’équiper d’une caisse. Par contre, elle durcit la réglementation en vigueur régissant l’utilisation des caisses et logiciels d’encaissement.

Si cela ne vous est pas imposé, c’est recommandé surtout pour faciliter votre gestion et justifier vos recettes pour votre comptabilité.

Si les capitaux propres sont négatifs, puis-je continuer mon activité ?

remove
Si les capitaux propres sont négatifs, cela signifie que vos dettes sont plus importantes que vos recettes. Alors oui, vous pouvez continuer votre activité mais vous avez jusqu’à 2 ans pour reconstituer ces capitaux. Ainsi, vous avez 4 mois pour déclarer auprès du greffe cette situation.
Homme

Testez Comptalib.com maintenant

Sans engagement  •  14 jours d’essai gratuit